Guelmim: des scientifiques cherchent les espèces rares (Photos exclusives!)

Quelle faune sauvage (moyens et grands mammifères) se maintient encore dans la vaste région de Guelmim ? Pour répondre à cette question, les scientifiques de l’association HARMUSH ont effectué deux missions de terrain, en décembre puis en avril dernier. Les naturalistes ont installé des « pièges-photographiques » en espérant photographier des espèces rares comme la mangouste rouge, la hyène rayée, le mouflon à manchette, les gazelles de Cuvier ou encore le caracal…

 

2572 pièges-photographiques (caméras à déclenchement par infrarouge), répartis sur 35 points stratégiques ont veillé pendant 3 mois! Si pour cette fois le caracal, la hyène et la mangouste rouge n’ont pas pointé le bout du nez, toutes les autres espèces sauvages l’ont fait !

En voici la preuve, en photos, et en exclusivité!

Bien sûr, les dispositifs photographiques à infra-rouge ont capturé des centaines d’autres photos. Cette mission de HARMUSH a permis d’établir un échantillonnage représentatif de l’abondance des différentes espèces sauvages. Cette base de donnée est la première de son genre dans la région étudiée (dont nous omettons volontairement de préciser la localisation exacte pour des considérations de prévention du braconnage).

Les informations qu’ont pu recueillir les participants à la mission de HARMUSH vont certainement être d’une grande utilité pour les prochaines études écologiques détaillées. Ces résultats encourageants confirment également la grande importance de cette région pour la conservation de la faune marocaine, et donc la nécessité de consolider les efforts de tous les intervenants pour la préserver et la protéger!

Équipe:

  • Jose María Gil Sánchez, docteur biologiste, Asociación Harmusch 
  • Javier Herrera Sánchez, biologiste, Asociación Harmusch
  • Javier Rodríguez Siles, biologiste, Asociación Harmusch
  • Ángel Arredondo Acero, naturaliste, Asociación Harmusch
  • Miguel A. Díaz Portero, biologiste, Asociación Harmusch
  • Inmaculada Cancio Guillén., biologiste, Asociación Harmusch
  • Gerardo Valenzuela Serrano, biologiste, Asociación Harmusch
  • Juan Manuel Sáez Muñoz, naturaliste, Asociación Harmusch
  • Luis García Cardenete, naturaliste Ugo Melone, biologiste
  • Salvador Castillo Ortega, naturaliste, Asociación Harmusch
  • Carlos Domínguez Sarabia, génétiste, Estación Biológica de Doñana (CSIC, Espagne)
  • Thomas Sami Lahlafi, biologiste
  • Qninba abdeljabbar, écologiste
  • Emma Sánchez Valero, ambientaliste
  • Mariola Sánchez Cerdá, biologiste
  • Lorena Muñoz Juste, biologiste
  • Carlos Cuéllar Basterrechea, biologiste
  • Gonzalo Barrio Mata, biologiste
  • Jose A. Pérez López Lucía Ramírez Higuera

A propos O.A

O.A

Fondateur d’Ecologie.ma, Oussama Abaouss est un journaliste spécialisé dans le patrimoine naturel du Maroc. Membre du Groupe d’Etudes et de Recherches des Écologistes Sahariens (GERES), et du GOMAC (Groupe Ornithologique du Maroc), il est également fondateur de « la tribu des écolos du Maroc ».