Zoo de Rabat: des visiteurs pas comme les autres (Photo-reportage)

 Inauguré depuis quelques années, le jardin zoologique de Rabat, voit le nombre de ses visiteurs augmenter de jour en jour. Parmi ses habitués, certains ont droit à des visites gratuites. D’autres y ont carrément élu domicile. Petit tour, pour faire connaissance avec quelques uns de ces incontestables privilégiés.

 

Image1
Dés l’entrée on peut rencontrer les premières cigognes. Qu’elles soient sédentaires ou migratrices, les cigognes semblent apprécier les espaces du zoo.

 

Image2
Ce grèbe castagneux, s’accommode aussi très bien de la mare. Dans la nature « sauvage »Il est très rare de le voir à extérieure de l’eau.

 

Image3
Les canards colvert sont « les visiteurs libres » les plus répandus au JZR. On peut en voir en couples ou en petits groupes. A l’instar des cigognes et de quelques passereaux, les canards colvert se reproduisent parfois dans le zoo.

 

Image4
Les hérons garde-bœufs narguent les fennecs en se pavanant au dessus de leurs grillage.

 

Image5
Les pigeons bisets, vont et viennent aux côtés des très farouches gazelles dorcas. Ces pigeons vivent en grands nombres dans les différents recoins de la ville. Au JZR rien ne les dérange, à part les choucas des tours qui leurs disputent les mêmes espaces.

 

Image6
Les choucas des tours avec leurs cris typiques et leurs grandes colonies sont de plus en plus visibles dans les espaces du JZR.

 

Image7
Souvent farouche dans les zones humides, cet héron cendré profite de la quiétude ambiante pour se reposer, sans trop s’inquiéter de la présence d’autres visiteurs.

 

Image8
Beaucoup de bergeronnettes grises semblent fréquenter les lieux. Le plumage d’hivers de celle-ci Indique qu’il s’agit de la sous espèce Alba.

 

Image9
La tourterelle à collier, elle aussi très présente dans la ville, a aussi trouvé sa place au zoo de Rabat.

 

 

 

Image11
Pour certains locataires, on n’a pas vraiment de certitudes. Hôte venu sur invitation ou visiteur impromptu, ce qui est sur, c’est qu’il fait bon être une tortue grecque au zoo de Rabat!
Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

A propos O.A

O.A
Founder of Ecologie.ma, Oussama Abaouss is a journalist specialized in the Natural Heritage of Morocco, a teacher of Environmental and Scientific Journalism at ILCS in Rabat, founder of the "tribe of Moroccan ecologists" and a member of the Moroccan Ornithological Group.

Voir aussi

chatons

Inédit: Vidéo de chatons des sables à l’état sauvage

Il y a quatre mois, nous vous rapportions en exclusivité une déclaration du Haut Commissaire …

homotherium dinofelis

L’homotherium et le dinofelis : félins à dents de sabre de Casablanca

Le dinofelis et l’homotherium, redoutables félins à dents de sabres ont jadis vécu dans la …

2 commentaires

  1. Avatar

    pour quand des petits zoo qui respectent les animaux dans les autres villes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.