Abdeladim L’hafi explique les effets protecteurs des forêts au Maroc (vidéo)

En marge de la célébration de la journée international des forêts en Avril dernier, le Dr L’hafi a expliqué brièvement quelques effets protecteurs des forêts au Maroc, à la perspective du phénomène de réchauffement climatique. Résumé en quelques points des efforts du royaume en la matière.

Les forêts et les sols forestiers assurent des fonctions essentielles, complexes et interactives au sein de l’environnement Depuis des millions d’années, les sols servent de support aux arbres et aux forêts. Les sols constituent un élément majeur des forêts et des écosystèmes boisés car ils contribuent à réguler d’importants processus écosystémiques, tels que l’absorption des nutriments, la décomposition de la matière organique et la disponibilité de l’eau.

Les sols fournissent aux arbres un ancrage, de l’eau et des nutriments. Les arbres quant à eux, comme les autres plantes et végétaux, contribuent de manière essentielle à la formation du sol, sous l’effet du pourrissement et de la décomposition des feuilles et autres végétaux. Cependant, la relation entre les sols et les forêts est beaucoup plus vaste et plus complexe. Les sols et les forêts sont intrinsèquement liés, ils s’influencent mutuellement et influent également sur l’environnement dans son ensemble.

Les interactions entre les forêts et les sols forestiers contribuent à maintenir des conditions environnementales nécessaires à la production agricole. Ces effets positifs sont profonds et contribuent à garantir un système alimentaire productif, à préserver la santé de l’environnement sain et à améliorer les moyens de subsistance en milieu rural face au changement climatique.

Source et complements à consulter: Food and Agriculture Organization of the United Nations
Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR