La zone humide de Smir: quelques étapes de l’histoire d’un gâchis écologique

 La zone humide de Smir est inclue dans la Réserve de la biosphère intercontinentale de Méditerranée.Quelques étapes de l’histoire d’un gâchis écologique..

 

Le complexe de zones humides de Smir (marais d’eau douce et lagune saumâtre) a été classé comme un Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE) dans le Plan Directeur des Aires Protégées du Maroc publié par le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) en 1996.

La zone humide de Smir était l’un des sites marocains inclus dans la ‘Réserve de la biosphère intercontinentale de Méditerranée’ partagée entre le nord du Maroc et l’Andalousie (Espagne), qui a été désigné par l’UNESCO en octobre 2006.

Détruire la lagune pour construire du béton

Depuis décembre 2006, les autorités marocaines ont commencé à délivrer des licences aux promoteurs immobiliers pour la construction dans la zone humide.

En octobre 2009, les premiers travaux de construction ont commencé dans la zone humide de Smir. Ces travaux s’arrêteront pour les deux prochaines années (en raison de la crise économique mondiale), pour relancer à nouveau en 2011 avec de nouveaux investisseurs et sociétés immobiliers. Ces travaux ont déjà complètement changé le site et causé la perte de ses valeurs écologiques comme un site escale et d’hivernage pour des milliers d’oiseaux européens, mais aussi comme un lieu de reproduction pour les oiseaux rares et/ou localisées au niveau national .

Cette vidéo résume l’état de la zone humide de Smir avant et après ces changements majeurs causés par ces travaux destructeurs:

Article parut initialement sur le blog: merjasmir.blogspot.com
SVP signer cette pétition pour réclamer la protection du reste des zones humides sur les 2 rives du détroit de Gibraltar.
Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR