Nador reboisement

Nador: le HCEFLCD lance la campagne de reboisement

Le Haut-commissaire aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification (HCEFLCD), Abdeladim LHafi, a lancé, jeudi à Kebdana (Nador), la campagne de reboisement de 1.000 ha de forêts au titre de l’exercice 2013-2014.

 

Ce programme, qui mobilise une somme de près de 5 millions de dirhams (MDH), prévoit la plantation de thuya, de pin d’Alep et d’eucalyptus.

L’opération de reboisement revêt une importance capitale, vu qu’elle permet de traiter les bassins hydriques et de prévenir les glissements des terrains et la progression de la désertification, comme elle contribue à préserver les écosystèmes et la diversité biologique, a souligné LHafi dans une déclaration à cette occasion.

La région de l’Oriental constitue le point de départ du nouveau programme national de la lutte contre la désertification, ainsi que le soubassement des expériences qui vont précéder le programme décennal de développement des forêts 2015-2024, a ajouté El Hafi.

Il a, également, pris connaissance de l’avancement des travaux du programme 2013-2014, qui a pour objectif de reboiser et remplacer les espaces forestiers disparus ainsi que d’améliorer les espaces de pâturage dans la région. L’enveloppe budgétaire, allouée à ce programme annuel au niveau de la région, est de 35 MDH pour planter 5.878 ha.

El Hafi a, également, visité le projet d’aménagement et de modernisation de la pépinière forestière de Azghanghane, dont la capacité de production est de 1,5 million plants chaque année avec une somme de 4,5 MDH.

Près de 36 millions de plants forestiers ont été produits au niveau national durant la campagne 2013-2014, principalement des essences naturelles telles que le cèdre, le chêne-liège, l’arganier, le Maya et le caroubier, selon un document du Haut-commissariat, qui a noté que l’enveloppe budgétaire allouée à cette période s’élève à 338 MDH avec l’objectif de planter 43.000 ha.

L’opération de reboisement s’effectue en tenant compte des spécificités de chaque écosystème, en termes de climat, d’espèces forestières et de leur capacité de résilience écologique face aux changements climatiques, ajoute la même source.

Le programme décennal 2005-2014, qui a fixé l’objectif de reboiser 500.000 ha, à l’horizon 2014, est réalisé dans le cadre de projets participatifs, qui tiennent compte des besoins des populations locales et des impératifs de la préservation et de la reconstitution des forêts.

Ecologie.ma vous est offert par Maroc Ecologie: votre référence pour les formations, communications et conseils dans les domaines de l'Environnement eu du Patrimoine Naturel.

Voir aussi

forestiers

Cédraie et forestiers: rien ne va plus!

Face à une transition administrative qui s’éternise et une direction tricéphale, les forestiers du Royaume …

animaly

Saisie de perroquets au salon des animaux de Casablanca

Le 25 janvier, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.