La Vanadinite de Mibladen

La Vanadinite est un minéral secondaire -issu de l’altération- des gisements de plombs. Comment s’est-elle retrouvée dans la région de Midelt ? Suivez le guide…

La Vanadinite prend la forme d’un magnifique hexagone dont les nuances de rouge oranger sont à couper le souffle ! Il s’agit d’une espèce minérale qui cristallise sous le système hexagonal (prend la forme d’hexagone) contrairement à la Rosélite qui elle est tabulaire et allongée.

Mibladen capitale minéralogique du Maroc 

Au Maroc on trouve la Vanidinite à Mibalen dans la région de Midelt. La zone est considérée comme « capitale minéralogique du Maroc ». Hébergeant une mine riche en minéraux en tout genre (cerusite, wulfenite, baritine…), elle fait office de point cardinal du commerce de minéraux du Maroc.

Née il y a 310 millions d’années !

Tout commença au Trias (-310 Ma), où un océan commençait à se former par une distension (amincissement) de la croute continentale, pratiquement comme ce qui se passe aujourd’hui dans l’Est de l’Afrique. Ce phénomène étant interrompu, ce genre d’évènements (appelés rifting) engendre un volcanisme important, cela a favorisé la précipitation de gisement de plomb et d’autres métaux, grâce aux fluides hydrothermaux issues du volcanisme.

Plomb, vanadium, Oxygène et Chlore

Pour les calés en chimie, la formule de la vanadinite – Pb5(VO4)3Cl- à elle seule raconte son histoire ! La recette de la Vanadinite est plutôt simple : du plomb des filons de la mine de Mibladen, un peu de vanadium (métal rare) issu de granite lessivé après le rifting (grâce encore aux fluides hydrothermaux), de l’oxygène et du chlore de l’océan.

Et l’océan apporta sa finition…

Quelques millions d’années après, entre le jurassique et le crétacé (entre -200 et -65 Ma) , alors que l’ère des dinosaures est à son apogée, l’océan recouvre la région de Mibladen, des sédiments de calcaire se sont déjà déposés entre la période du rifting et celle de la montée de l’océan, l’eau de l’océan dissout alors les métaux contenus dans les filons et les précipitent plus loin dans les interstices (appelés géodes) calcaires.

C’est ainsi donc que s’est formée la vanadinite de Mibladen qu’on retrouve en creusant dans des puits dans le calcaire. Elle existe ailleurs sur notre planète où les mêmes conditions géologiques ont pu la façonner, mais la version marocaine de la Vanadinite reste une valeur sûre parmi les collectionneurs dans le monde. Son prix varie entre quelques dollars à plusieurs milliers de dollars selon la qualité du spécimen…

Une Vanadinite de Mibladen, en vente sur le web à 650 euros.

A propos Mahmoud Hikmi

Mahmoud Hikmi

Passionné par la nature, la géologie et collectionneur de minéraux marocains. Formateur en force de vente, Mahmoud est sympathisant de plusieurs associations de protection de l’environnement. Il est également membre actif de la tribu de écolos.