بحيرة حيرت العلماء: سبخة إمليلي (vidéo 2M)

La Sebkha D’Imlily est un véritable joyau de la nature! Elle se situe au détour d’une piste sablonneuse et rocailleuse, en plein paysage désertique, au sud de Dakhla. A une dizaine de km à vol d’oiseau de l’océan, plusieurs dizaines de grands trous dans le sol, s’éparpillent à perte de vue.

 

Dans ces cavités il y a de l’eau. Les couleurs du sol et des végétations dans le site d’Imlily contrastent avec l’aridité de la région. Le visiteur de la sebkha ne peut que s’émerveiller devant un paysage unique, et surtout devant ces cavités qui ne désemplissent jamais d’eau… en plein désert !

Sebkhet Imlily est une zone humide située dans le Sud marocain à environ 200 km de la frontière avec la Mauritanie. Elle a été prospectée pour la première fois en janvier 2009 dans le but d’y dénombrer, éventuellement, les oiseaux d’eau. La Sebkha était pratiquement à sec à l’exception de poches d’eau permanentes dans sa partie médiane. Les bordures de la partie nord prospectée de cette zone humide une ceinture continue d’une végétation aquatique mixte à base d’émergents hauts. Les poches d’eau hébergent un peuplement ichtyologique constitué d’une espèce de Cichlidés, le Tilapia de Guinée Tilapia guineensis (Bleeker, 1862), inconnue jusqu’ici de toute l’Afrique du Nord et du Sahara.

Sebkhet Imlily présente deux originalités par rapport à l’ensemble des zones humides marocaines. Son fonctionnement hydrologique particulier (immense sebkha avec des trous d’eau permanente) en fait un type de zone humide unique et inconnu jusqu’à nos jours au Maroc. D’autre part, elle héberge une bonne population de Tilapia de Guinée, poisson d’origine tropicale inconnu lui aussi de l’Afrique du Nord et du Sahara, exception faite de la Mauritanie où la présence de l’espèce reste toutefois à confirmer.

Source:« Sebkhet Imlily, une zone humide originale dans le Sud marocain« article parut au bulletin de l’Institut Scientifique, Rabat, section Sciences de la Vie, 2009, n° 31
Maroc Écologie

GRATUIT
VOIR